Comores : Le Visa BALLADUR a encore frappé

Comores : Le Visa BALLADUR a encore frappé

Selon Domoni-Inter:1 Mort, il s'agit d'une femme d'une trentaine d'année, 13 autres personnes repêchées en mer et une dizaine de disparus. C'est le bilan ce lundi 8 mai 2017, d'un naufrage d'un Koissa Koissa pas loin de la ville de Domoni Anjouan. Ces derniers avaient une fois tenté le voyage clandestin vers Mayotte.
L'embarcation serait originaire de Ouani, au nord de l'île d'Anjouan. Selon un témoin qui avait embarqué, ils ont quitté Ouani dimanche 07 mai vers 14h. A 16h, la vedette a chaviré, et ces derniers ont commencé a rejoindre les cotes anjouanaises sans espoir. Ce sont des pêcheurs de Domoni qui les ont retrouvé en mer profonde et les ramener sur terre ce lundi matin, fatigués et sans consciences. Le préfet de Domoni, la gendarmerie et la police étaient sur place pour tenter d'en savoir plus sur ce drame en mer survenu tout juste au lendemain de l'élection du nouveau président français E. Maccron.
La femme décédée ainsi que les blessés sont transportés à l'hôpital de Domoni. Les habitants qui ont assisté sur places les secours témoignent que les Comores manquent de tout. "Nous ne pouvons pas stopper ces koissa, car certains partent à la recherche du travail, d'argent et secourir les familles sur place. D'autres pour la santé, vu que les autorités sur places sont en mode sommeil et ont délaissé la santé de la population. Une table ronde entre, les gouvernements de France, Comores et inclure aussi des élu mahorais pour trouver une issue cette crise et la solution serait d'alléger l'entrée des comoriens à Mayotte" a martelé Maksa, un notable de la ville de Domoni. Reste à savoir, où sont passé la dizaine de disparus, ont-ils pu regagner l'île à la nage ou encore parti loin en mer ?Radio Domoni Inter source : kamal.aliyahoudha UN OEIL SUR LES COMORES