14 Responses to “La Gazette des Comores”

  1. alde mohamed dit :

    here in comoros people need a good changement
    not question tournant

    • Abdoulattuf dit :

      Salut ok?
      Vous êtes objectif dans une démarche de telle empleur?
      Si oui engageons le débat.

      • ngouvou mawana dit :

        si on laisse que ça tourne: là notre grande île ne pourra pas être éternellement au pouvoir. C’est nous les grands com qui avons des partis politiques et des chefs. Il faut que cela meurt.
        stratégie: on dira que la tournante est un truc de séparatiste.
        problématique: on n’a pas réussi à tous les tuer. Certains sont là et d’autres en exil.
        comment faire?

      • ngouvou mawana dit :

        la tournante, ça amène des mohéliens et des barbiches sans-tête au pouvoir. Et ça c’est mauvais. Par tous les moyens, il faut tuer la tournante.
        le pouvoir aux comores est fait pour des gens qui savent faire des beaux discours et qui sont beaucoup en France. Ils maitrisent donc la langue de Molière.Il connaissent les rouanges du monde et les coins du monde.

  2. mohamed binali dit :

    la tournante a Mahoré il y a pas de probleme la constitution le dit meme dans son article 49 , les instances sont mise en place à mahoré dés que le pouvoir coloniale aura evacué
    donc les mahorais si vous voulez la tournante a mayotte il faut d’abord que la france ne soit plus a mahoré

    • ngouvou mawana dit :

      c’est bien, mais il faut que les comoriens partent tous de Marseille. Ils ont colonisés cette ville. Ils pouront être candidats aux comores chez eux aux elections présidentielles.
      Pour se faire: une seule condition
      Il faut que ça ne tourne plus aux comores car ils risqueront de tomber bas.
      vivent les imberbes!

      • mohamed binali dit :

        les comoriens de Marseille ont double nationalité

        et de tout maniére la gaule aux gaulois ils faut que les envahisseurs Francs (Français) quitte la Gaule qui appartient au Gaulois (Celte)

  3. ngouvou mawana dit :

    une petite remarque: il y a plus de comoriens à Mayotte que des mzoungous. Alors ces comoriens une fois à Mayotte perdent leur comorienneté car il y a des mzoungous? comoriens ou mahorais ne seront jamais concernés par la tournante parce Mayotte est un bout de la France?
    Et les comoriens qui sont à Marseille sont comoriens bien qu’ils soient chez le mzoungou?
    quand on veut noyer son chien, on trouve toujours des arguments.
    Ils ont finalement raison ces mahorais qui ne veulent pas vivre avec des racistes.

    • mohamed binali dit :

      il faut que la France accepte d’appliquer son fameux argument auto determination des peuple mais pas par un vote ou seul les mzoungous vote mais l’ensemble des adultes de la population y compris les comoriens , les malgache, ……

      les vconsultation populaire depuis 1974 sont totalement fausse a mayotte puisque que seul ont eux le droit de voter ceux qui sont pour la France

  4. ngouvou mawana dit :

    la grande et seule chose négative de la tournante est l’arrivée du démon au pouvoir, le barbiche à l’allure satanique et aux actes diaboliques. l’individu qui a sali l’image du pays et qui est cause de la descente aux enfers des comoriens.

  5. mohamed binali dit :

    la tournante est une bonne chose en soit mais elle a ete pervertie par l’esprit tribal

    la constitution dit « chaque iles choisit a tour de rôle lors des primaire » la constitution ne dit « un candidat de chaque iles est choisit a tour de role »

    il faut donc supprimer la présidence tournante car l’esprit tribal l’a totalement dénaturé

    par contre la tournante peut être remplacer par ce que j’avais préconisé dés 2006 :

    1/le gouvernement centrale doit être un nombre réduit de personnes j’avais indiqué 10 personnes (le président et 9 ministres) nous en somme proche puisque le président et 10 ministres actuellement

    2/que les 9 ministres soit 3 de chaque iles la le plus gros problème est que comment trouver des compétences ministerielle qui respectent ses contraintes géographique ?

    3/que les réunions du gouvernement soit tournante avec ordre du jour fixé par l’ile ou il siège

    4/que les représentants de l’ile du siège aient vote compte double (ainsi il suffit que un seul des autres ile soit pour pour qu’un ordre du jour soit adopté ou le président tranche en cas d’égalité)

    le problème des compétences par iles posant un problème que je n’avait pas compris en 2006 il faudra trouvé une solution pour y palier afin de pouvoir remplacer la présidence tournante par des réunions tournante

    je proposes pour palier au manque de compétence géographique
    d’introduire un système de sages des iles délegués auprès du gouvernement:

    il y aurait 9 sages qui fixerait a tour de rôle iles par iles l’ordre du jour des sages:
    les decisions de ordres du jours des sages serait voter par les sages le systeme de vote majoré à l’ile du sieges et départager éventuellement par le vote du gouvernement.
    le gouvernement aurait un droit de veto sur les décisions des sages et les propositions des sages ne pourraient pas etre sur les domaines réservé de l’union (monnaie, armé, politique etrangere, ….)

    • La classe politique est prise en étaux par le président SAMBI et son nouveau PARTI ( JUWA ).
      Derrière le peuple comorien SAMBI va reprendre en main les affaires de l’ETAT EN 2016.
      Il va proposer au peuple un candidat Grand comorien en 2016,avec SAMBI comme puissant Vice président en charge des affaires étrangères.
      le peuple COMORIEN espère beaucoup sur SAMBI.
      SAMBI incarne l’Espoir d’un peuple trahi par une classe politique corrompue.
      Ne croyez pas que le peuple Comorien en ébullition acceptera une fraude électorale en 2016.

    • Dr RAKIBOU Ahmed dit :

      La tournante doit être respecter comme telle.
      Le tour de la Grande COMORES doit être respecter avec des candidats strictement GRAND COMORIENS aux primaires.
      Certes la classe politique a peur de SAMBI, par sa popularité, son charisme et la confiance sans faille du peuple Comorien en vers lui.
      Il est le faiseur de ROI, le candidat qu’il proposera sera élu d’office sans doute.
      Mais calmez vous,le parti JUWA accepte les alliances; celui qui veut le parapluie SAMBI,prêtera serment en public,devant le peuple,et de jurer fidelité en toute circonstance.
      Sinon cette fois ci le peuple ne l’acceptera pas autrement.
      les Maorais ne peuvent pas manger le beurre et l’argent du beurre.
      Qu’ils se débarrassent de la France avant d’espérer la tournante.

  6. mze mohamed dit :

    Libre opinion
    Les Comores flottent sur un océan de question sans réponse possible, comme un bateau pris de panique qui ne sait quelle direction suivre.
    L’unité nationale cassée, disparaît le sentiment unitaire socle de la nation, car mathématiquement regardant, l’unité diffère d’union, étant que l’union groupe des unités éparses ayant ou n’ayant pas de traits de ressemblances.
    La réaction d’un corps étrangers imbriqué dans un autre corps se manifeste sans avertir.
    Or l’unité des Comores ne laisse aucun doute naturel. Elle a résisté aux préssionx de la colonisation qui, pour mieux dominer, a tenté d’inventer par artifice, des différences biologiques ou historiques entre la population.
    Aujourd’hui la fraternité saine et la solidarité de depuis toujours sont anéantis par le complexe généré de l’avidité d’un pouvoir non pour bien gérer la nation, mais à des fins purement bornées à des intérêt individualistes, un pouvoir source de richesse et d’entêtement .de la surgit la montée de l’entité régionaliste qui au sein de l’union forcée sur les restes de l’unité, agence instrument des réserves en prévision d’une inespérée nouvelle Mayotte Française.
    Il s’impose de repenser de redéfinir en vue de monter le rempart contre le sectionnement de l’unité des Comores en vue d’engager des efforts sérieuses pour le retour de Mayotte, d’envisager un système gouvernemental plus correct, plus motivé , plus conscient de l’attente d’une population qui n’a connu que la misère .
    S’engager pour la réfection de l’unité nationale oblige la correction de la constitution et principalement l’abrogation de la tournante.
    Car principale conséquence du séparatisme, la tournante le symbolise de manière permanente
    Elle développe le sentiment régionaliste initié par Mohéli après Mayotte, et porté à la victoire par Anjouan .
    L’unité véritable ne peut jamais cohabiter avec la tournante.
    La deuxième conséquence réside dans la diabolique décentralisation qui institue de petits états dans l’état national .Cette forme de décentralisation étouffe l’autorité de l’état et crée des amalgames.
    La troisième conséquence est la ridiculisation de la démocratie. Elle n’est pas élection seulement, elle est vie, richesse, santé travail enseignement solidarité récompense et sanction.
    Elle n’existe pas sans satisfaction au moins partielle de ses désirs .Elle ne peut exister quand le droit libère les crimes, quand le vol reste impuni, quand le droit devient faveur et le devoir oubli pourtant, avec la volonté de tous, avec les dépassements des intentions de bas avec la solidarité et la sincérité, l’espoir existe.

    mze mohamed

Laisser un commentaire

AUTRES ARTICLES